Rendre compte des résultats de la Lutte contre le SIDA au Sénégal


La lutte contre le SIDA constitue l’une des premières priorités des partenaires au développement. De ce fait, une pluralité d’acteurs concourt à combattre cette maladie. Au Sénégal, on ne compte pas moins d’une dizaine d’acteurs majeurs, dont le CNLS , la DLSI , l’ONUSIDA, la Banque Mondiale, ANCS , l’USAID , le Fonds Mondial, FHI , etc (voir en fin de page pour le détail des acronymes).

Dans ce contexte et devant la multiplication des acteurs, mesurer les résultats et connaître la performance de chacun des intervenants peut s’avérer une tâche difficile. C’est justement pour résoudre ce problème que le Conseil National de Lutte contre le SIDA (CNLS) au Sénégal et ses partenaires ont mis en place une initiative innovante pour plus de coordination et de suivi : le Forum des partenaires.

Créé depuis 2008, le Forum des Partenaires est coordonné par un groupe technique actuellement présidé par l’OIM et composé de staffs du CNLS, du réseau des personnes vivant avec le VIH, de l’ANCS, de FHI, d’un comité régional de lutte contre le SIDA et d’un partenaire bilatéral. Cette initiative résulte d’un cadre d’action préparé par l’ONUSIDA qui, de concert avec la Banque Mondiale, les agences onusiennes et certaines organisations de la société civile, a engagé des efforts de rationalisation des financements et des interventions. Cette philosophie d’action connue sous le nom de Trois Principes ou « Three Ones » repose sur :

  • Une Autorité de Coordination ;
  • Un Cadre de Référence Commun ;
  • Un Cadre de Suivi-Evaluation unique.

Elle s’inscrit dans le sillage de la Déclaration de Paris et insiste sur les principes d’alignement et d’harmonisation entre les partenaires.

Rendre des comptes pour son pays

Au Sénégal, le Forum des Partenaires constitue une traduction concrète de ce plan. Sa structure s’inspire du modèle des réunions trimestrielles de l’instance de coordination nationale du Fonds Mondial au niveau Pays (CCM en anglais), au cours desquelles les deux principaux bénéficiaires que sont le CNLS pour les secteurs public et privé, et l’ANCS pour la société civile, rendent compte techniquement et financièrement avec leurs partenaires d’exécution de l’état d’avancement de leurs actions.

Toutefois, à la différence du CCM qui est mis en place par les bailleurs et privilégie, de fait, la relation verticale (récipiendaires à bailleurs), le Forum des Partenaires est une initiative nationale, qui oblige les acteurs à rendre compte de manière horizontale (horizontal accountability). Il renforce ainsi l’appropriation et contribue, sur les plans à la fois conceptuel et opérationnel, à promouvoir une culture de la responsabilité.

Un forum inclusif

Structure de conseil et à caractère consultatif, le Forum des Partenaires est une assemblée de tous les acteurs nationaux engagés dans la lutte contre le sida. Il regroupe des responsables des différentes structures et mécanismes de coordination dont le groupe thématique, les comités sectoriels et régionaux, les représentants des structures et organisations de mise en œuvre et de recherche. Le Forum se tient une fois par an et est généralement précédé par des réunions préparatoires qui permettent aux organisateurs d’en définir les nouvelles modalités et de préparer les tableaux de suivi des précédentes recommandations.

De par sa vocation, le Forum des Partenaires s’est érigé en mécanisme d’appui à la bonne gouvernance des Programmes de lutte contre le VIH , tant du point de vue de la gestion financière que technique. Cet espace d’échanges permet aux différentes parties prenantes de rendre compte en toute transparence de leurs performances, de partager des informations stratégiques pouvant avoir un impact sur l’orientation de la lutte contre le SIDA au Sénégal et d’identifier les points à améliorer.

Un cadre de dialogue avec la société civile

Dans la pratique, le Forum des Partenaires permet au Secrétariat Exécutif du CNLS de contourner certaines difficultés d’accès aux données de la société civile, en lui fournissant un accès direct à ces acteurs. En effet, pour bon nombre d’Organisations de la Société Civile (OSC), l’interlocuteur privilégié est l’ANCS, second bénéficiaire du Fonds Mondial et qui leur octroie en retour des financements. Certains de ces acteurs considèrent que le Secrétariat Exécutif du CNLS est trop impliqué dans la mise en œuvre même de programmes, alors que son mandat devait initialement le confiner au seul rôle de coordination des mécanismes de financement.

Ce puissant instrument de dialogue entre acteurs qu’est le Forum des partenaires permet à toutes les parties prenantes de s’interroger mutuellement sur leurs pratiques et sur l’efficacité de leurs contributions dans la lutte contre le VIH/ SIDA dont le taux de prévalence atteint moins de 1% de la population sénégalaise.

Cheikh T Toure, Senegal
Secrétaire Executif
Partnership for Effective Policy and Accountability

CNLS = Conseil National de Lutte contre le SIDA ; DLSI = Division de Lutte contre le SIDA et les IST ; ANCS = Alliance Nationale de Lutte contre le SIDA ; USAID = United States Agency for International Development ; FHI = Family Health International ; OIM = Organisation Internationale pour les Migrations ; CCM = Country Coordination Mechanism ; VIH = Virus de l’Immunodéficience Humaine

Vues : 169

Commenter

Vous devez être membre de AfCoP - L'Afrique pour les résultats pour ajouter des commentaires !

Rejoindre AfCoP - L'Afrique pour les résultats

Aussi sur

             

Activité la plus récente

Icône de profilMame Abdoulaye SARR, Pamela AFOKPE, DIBY Konan Ernest et 2 se sont joints à AfCoP - L'Afrique pour les résultats
Il y a 15 heures
ANDRIANJAKA Haja s'est joint au groupe de Anin Doffou Raoul
Il y a 16 heures
ANDRIANJAKA Haja a répondu à la discussion Echange sur mon guide de formation sur la GAR de GUILAHOUX du groupe ECHANGES FORMATEURS GAR.
Il y a 16 heures
ANDRIANJAKA Haja s'est joint au groupe de GUILAHOUX
Il y a 16 heures